.... à vous annoncer ! Cela fait déjà même un bon moment que j'ai une grande nouvelle à vous annoncer, 29 jours très exactement, car cette grande nouvelle à vous annoncer date en fait du 4 avril dernier, jour où L'EVENEMENT est arrivé.

Seulement, voilà, je ne savais pas comment vous l'annoncer ! J'hésitais entre : 1°) vous faire une annonce tout ce qu'il y a de plus officiel et absolument sans aucune fioriture (mais vous reconnaitrez aisément que je vous ai habitué à mieux que cela jusqu'à présent - à bas la modestie, aujourd'hui ! -) et 2°) prendre le temps de vous pondre une petite bafouille, si possible à la hauteur de vos espérances, mais surtout à la hauteur de L'EVENEMENT !

Et c'est là que la pression s'installe sur mes frêles épaules, ou plutôt sur mes deux neurones (tout aussi frêles) et sur mon fidèle index droit, celui qui essaie tant bien que mal de diriger d'une phalange de maître ma plume. En effet, l'annonce aurait été plus aisée et la plume plus légère si L'EVENEMENT me concernait. Mais que neni !

Aussi, laissez-moi tout d'abord vous présenter le véritable héros du 4 avril dernier : il fut un temps où je l'appelais "mon géniteur et organisme payeur". Puis, les jours ont passé (et quelques semaines, voire plusieurs mois, aussi), l'origine de mes gênes ne troublait plus grand monde au fur et à mesure qu'une certaine ressemblance - et une ressemblance certaine - commençait à sauter aux yeux de tous (même les miens, c'est pour dire !), et enfin l'organisme se faisait heureusement de moins en moins payeur. Je retombais alors dans la facilité la plus facile, la banalité la plus banale, et adoptais l'appellation d'origine contrôlée la plus basique possible : "Papa".

C'est donc de mon Papa qu'il s'agit aujourd'hui, mais étant donné L'EVENEMENT que je ne vais pas tarder à vous conter maintenant, vous comprendrez que j'élève momentanément mon Papa au rang de "Père".

J'espère que vous avez bien saisi l'importance de L'EVENEMENT et que vous serez assis lorsque vous lirez ces lignes. Je tiens en effet à préciser que je décline toute responsabilité en cas de chocs en tout genre, physiques et/ou psychiques, à la lecture de ce qui suit. Allez, je me lance :

Le 4 avril dernier, donc, Père, donc, a été très officiellement décoré de la Croix du Mérite de l'Ordre de Malte par Monsieur BAGGIO, Directeur Général et à la demande de Monsieur de TONQUEDEC, ancien Directeur des Délégations et actuel Directeur des Relations Extérieures des Oeuvres de l'Ordre ! Ouf, c'est fait !!

Papa_Croix_M_rite  Croix_M_rite_Papa

Et c'est tout ce qu'il y a de plus officiel puisque la décoration de Père est inscrite au journal officiel de l'Ordre de Malte et validée par la Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur (s'il vous plait !).

Mais, "comment se fait- ce ? Pourquoi donc ?" me direz-vous ! "Par quel curieux hasard ?" pourraient même se demander quelques mauvaises langues.... Alors, je vous rassure, ce n'est absolument pas parce que :

  • Père a créé l'activité "collecte et centre de tri de médicaments" de toutes pièces en 2002,
  • Père a accepté depuis 2006 de reprendre et de diriger l'Unité de Secourisme de la Sarthe, et a entre autres obtenu les postes de secours de l'A.C.O. sur le circuit du Mans,
  • Père a su recycler en 2008 / 2009 ses bénévoles du tri des médicaments (prenant fin) au tri des verres et montures de lunettes,
  • Père a commencé à faire un peu plus connaître l'Ordre de Malte dans la Sarthe.

Non, non, pas du tout pour ces raisons, vous êtes complètement à côté de la plaque ! Vous vous méprenez ! Vous vous égarez, mes Fidèles Lecteurs ! C'est surtout parce que :

  • Père peut s'enorgueillir d'avoir désormais une certaine expertise en cartons qui n'est pas donnée à tout le monde : chercher carton de mécidaments / trier carton de médicaments  / ranger carton de médicaments, et on recommence, chercher carton de mécidaments / trier carton de médicaments / ranger carton de médicaments, ...
  • Père aurait un tantiné tendance à avoir les chevilles qui enflent (il faut tout de même l'avouer), car, lui, grâce au secourisme, non seulement il connait son alphabet par coeur de A à Z mais aussi de Z à A, et bien mieux encore, dans tous les sens que vous voulez : U.D.S., U.D.I.O.M., A.F.P.S., C.F.A.P.S.E., P.A.P.S., V.P.S.P., etc, etc ... (ah ces beaux sigles qui rendent les conversations entre "gens du secourisme" si accessibles à tous !...), ... Et encore, je ne vous parle même pas des chiffres, pourtant si vous saviez...

Et j'en passe, et des meilleurs (si, si !) .... !!!!!

Alors, maintenant que Père est si joliment décoré, ce n'est plus à un "Papa de concours" (qui aurait gagné le 1er prix évidemment !) que j'ai à faire, mais plutôt à un "Papa Hors Concours" !! Aussi, dans un excès tout à fait exceptionnel de bonté et de familiarité, je finirai tout simplement en disant :

Félicitations Père ! Vive mon Papounet !