Lorsque que j'ai lu en marge de son acte de naissance que Ernest Abel Albert GAIGNARD était décédé à Gardelegen le 11 avril 1945, j'ai aussitôt cherché à obtenir des informations sur ce lieu, Gardelegen, en Allemagne. Et quelle ne fut pas ma surprise de trouver de nombreux sites où était mentionnée la "tragédie de Gardelegen", tragédie qui s'y était déroulée en Avril 1945 !!

J'ai donc voulu en savoir plus sur cette tragédie car notre "cousin" faisait peut-être partie du millier de victimes de ce massacre. Alors, je ne vais pas refaire l'Histoire et vous raconter, sûrement maladroitement, ce qui s'est passé dans cette région allemande en Avril 1945; d'autant plus que j'ai réussi à trouver sur le site PERSEE (dépendant du Ministère de la Jeunesse, de l'Education Nationale et de la Recherche) un article écrit par André SELLIER, paru dans le numéro de janvier-mars 1999 de Vingtième Siècle - Revue d'Histoire, et intitulé : "L'évacuation de Dora et la tragédie de Gardelegen".

Cet article est avant tout la critique d'un livre écrit précédemment par M. Goldhagen. Mais, pour expliquer les incohérences du livre, André SELLIER reprend chronologiquement chacun des événements survenus entre fin Mars et mi Avril 1945 dans cette région. Ainsi, il explique l'évacuation par les Allemands des camps de concentration de la zone de Dora à l'approche des troupes américaines, le cheminement des différents convois de prisonniers, et enfin l'immobilisation de deux convois à Gardelegen bloqués par l'avancement des Américains. Les autorités allemandes locales décident alors que le millier de prisonniers présent à Gardelegen sera enfermé dans une grange à laquelle les Allemands mettront le feu le 13 avril 1945. Il y aura 1016 victimes et une petite poignée de rescapés.

Pour ceux que cela intéresse, je vous laisse lire ci-dessous l'article d'André SELLIER pour connaitre plus précisément ces événements.

Ernest Abel Albert GAIGNARD  ne fait pas partie des 1016 victimes puisqu'il est décédé le 11 et non pas le 13 Avril 1945, jour de la tragédie. Une chose est sûre cependant, notre "cousin" faisait bien partie de l'un des 5 convois dont il est question dans l'article, peut-être le premier, celui qui est parti directement du camp de Dora.

D'après les annotations en marge de son acte de naissance, Ernest Abel Albert GAIGNARD  est mort à Gardelegen, mais le 11 avril, donc avant l'incendie de la grange. Selon les autres sites déjà évoqués dans mon message précédent, il est décédé, toujours le 11 avril, mais à Dora. Or le camp de Dora était déjà évacué à cette date. Donc, notre "cousin" est plus probablement décédé au cours de l'acheminement de son convoi parti de Dora et à destination d'un nouveau camp de concentration.

Henri LEFEUVRE, l'ancien maire du Mans jusqu'en 1941, alors entré dans la résistance avec ses deux adjoints, aurait été arrêté et déporté en Allemagne en 1944 et serait l'une des victimes de la grange de Gardelegen, d'après le site internet de la mairie du Mans.

Cliquez ici pour lire l'article de André SELLIER.

A bientôt,

Lucie