En effet, aujourd'hui j'ai décidé de vous laisser méditer sur une annotation que le Curé Noël DROUIN (probablement de la famille, mais que je n'ai pas encore formellement raccroché à nos branches) a laissé sur le registre paroissial de Saint Longis en 1699, très exactement entre le 31 Août, date du baptême précédent, et le 14 Septembre, date du baptême suivant :

"Ah par quel sort cruel le ciel reçoit-il joint

deux coeurs que l'un pour l'autre il ne destinait point"

Je vous laisse imaginer les raisons pour lesquelles il a décidé d'inscrire cette mention dans le registre.... Et si vous avez des idées, n'hésitez pas à les partager !....

Bonne réflexion !

Lucie

Source : AD72, registres paroissiaux Saint Longis, BMS 1692-1725, 1727-1770, vue 30/177 (page de gauche)